FOI BAHA'IE

ACTUALITES INTERNATIONALES

Le Programme Baha’i pour la Paix

« Il incombe à tous les peuples du monde de concilier leurs différends et de se ranger, unis dans la paix la plus parfaite, à l'ombre de l'arbre de sa providence et de sa tendre bonté. Il leur faut s'attacher à tout ce qui, en ce jour, peut exalter leur condition et servir leurs véritables intérêts. »

(BAHA’U’LLAH)

Les Baha’is Sous les Provisions de l’Alliance aimeraient avertir du danger dans lequel s’est précipité l’humanité en refusant le plan Baha’i pour la paix, proclamé au monde et à ses dirigeants politiques et religieux depuis 1844 par le Messager Divin Baha’u’llah et ses successeurs Abdul Baha, Shogui Effendi, et le Conseil International Baha’i.

La conséquence de ce rejet nous a mené au seuil de la troisième guerre mondiale thermonucléaire d’une heure dans laquelle les grandes villes de plus de 100 000 habitants seront bombardées, tuant un tiers de l’humanité ainsi qu’il est écrit :

« Le sixième ange sonna de la trompette. Et j'entendis une voix venant des quatre cornes de l'autel d'or qui est devant Dieu, et disant au sixième ange qui avait la trompette: Délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve d'Euphrate. Et les quatre anges qui étaient prêts pour l'heure, le jour, le mois et l'année, furent déliés afin qu'ils tuassent le tiers des hommes (…) Le tiers des hommes fut tué par ces trois fléaux, par le feu, par la fumée, et par le soufre… »

(La Bible, Révélation 9 :13-17)

Ce verset biblique nous annonce que cette guerre en Iraq pour le pétrole et le pouvoir au nom de la religion menée par la dynastie Bush nous mène droit à la destruction. Regardez sur un plan, vous verrez que la rivière de l’Euphrate passe droit au milieu de l’Iraq.

Depuis plus de quinze ans maintenant, le Gardien de la Foi Baha’ie, Neal Chase Ben Joseph Aghsan n’a cessé d’avertir les dirigeants, les médias, et le monde du scénario que nous voyons actuellement au Moyen-Orient, prédisant la destruction des deux Tours du Trade Center, le retour des forces américaines en Iraq, la prise de Saddam et la prochaine attaque sur New York qui cette fois-ci sera une attaque nucléaire ayant pour cible principale le siège de l’ONU, ce qui mènera à la troisième guerre mondiale.

Il est de notre devoir, en tant que Baha’is, de vous remettre ce message vital qui est la solution et le remède aux maux de l’humanité, car si ce message est ignoré les catastrophes ne vont faire qu’empirer, car ce n’est pas la prophétie qui est la cause de ce qui arrive, mais ce sont nos actions à nous les êtres humains qui en sont la cause !

La solution, exposée par Baha’u’llah, la voici en résumé :

Il est impératif que toutes les nations du monde sans exception se désarment simultanément. Un Tribunal Suprême des Nations doit être établi, ayant des représentants de chaque pays élus par chaque peuple, devant entrer dans une alliance de sécurité collective. Aucune nation ne doit avoir de droit de veto. Aujourd’hui l’Organisation des Nations Unies est un pur échec car les nations ayant le droit de veto sont celles qui ont l’arme nucléaire, ce qui est totalement injuste et qui pousse les autres nations à avoir l’arme nucléaire elles aussi car dans le monde actuel BOMBE ATOMIQUE = POUVOIR.

Ensuite, les membres de ce Tribunal doivent répartir les ressources de la planète équitablement. Chaque citoyen du monde doit avoir un MINIMUM VITAL, et quand nous disons minimum vital il ne s’agit pas d’un minimum pour survivre, mais pour vivre correctement, avec une maison propre, des vêtements propres, de la nourriture saine, et un accès gratuit à la communication avec le monde entier (Internet, téléphone…).

Chaque localité doit avoir une Maison d’Approvisionnement qui redistribue les vivres au niveau local, national et International.

Dans un tel système le chômage n’existe pas. Les citoyens du monde ne travailleront qu’une dizaine d’heure par semaine et le reste du temps se consacreront à la spiritualité, au sport, à la recherche scientifique ou autre, bref, le développement personnel. C’est ce que nous appelons la solution spirituelle aux problèmes économiques !

Un autre principe sur lequel les peuples du monde doivent s’accorder est l’ ÉDUCATION UNIVERSELLE OBLIGATOIRE, avec un programme universel, afin que par exemple, un baccalauréat passé en Inde, au Kenya, en Iran ou en Angleterre ait la même valeur dans tous les pays.

Une LANGUE AUXILIAIRE UNIVERSELLE doit être choisie ou inventée afin que tous les citoyens du monde gardent leur propre langue régionale et puissent en même temps communiquer avec les êtres de toute la planète.

Les femmes dans cet ordre mondial, seront égales des hommes en droits et devront être actives dans toutes les sphères de la vie sociale et politique de l’humanité. L’ EGALITE DES DROITS ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES est un principe nécessaire pour avoir la paix et la justice mondiale et la maintenir, car les femmes représentent la moitié de l’humanité voir même plus !

Ce tribunal devra en outre s’assurer que chaque citoyen du monde dans quelque pays qu’il vive, puisse pratiquer librement sa religion ou sa recherche scientifique sans être persécuté. La Foi Baha’ie, comme les religions précédentes, est née dans les persécutions sanglantes liées aux préjugés des gens fanatisés par leur clergé, et à ce point nous en venons aux préjugés. Tous les préjugés sans exception, de race, classe, religion, sexe, doivent être combattus par tous à tous les niveaux sans quoi nous n’aurons jamais la paix et la justice.

De plus, l’homme est entré dans l’Age de sa maturité et doit prendre en compte que la religion doit s’accorder avec la science et vice versa.

Il n’est pas impératif que tout le monde soit Baha’i pour appliquer ces principes. Il vaut mieux ne pas se dire Baha’i et appliquer ces principes que de se dire Baha’i et ne pas les appliquer. De plus les Baha’is ne convertissent pas par l’épée mais par la langue, et ne demandent pas aux gens, même à leurs propres enfants, d’accepter Baha’u’llah aveuglément, mais après une mûre réflexion et une recherche personnelle et indépendante.

Baha’u’llah- qui signifie en arabe : la ‘Gloire de Dieu’ - (1817-1892) est le Messager Universel attendu et annoncé par toutes les religions dans tous les livres saints. Baha'u'llah est le Second Avènement du Christ attendu par les chrétiens et les musulmans, le Messie Régnant fils de David attendu par les juifs, le Shah Baharam attendu par les Zoroastriens, le Bouddha Amitabha attendu par les Bouddhistes, Shri Kalki attendu par les hindous et le Père Soleil ou Bahana attendu par les Indiens d'Amérique du Nord et du Sud, et ainsi de suite pour tous les peuples de la terre.

Il a délivré son message dans ces écrits et ses efforts d’enseignement pendant 40 années, années où il fut exilé et emprisonné de la Perse à Bagdad, puis en Turquie et enfin en Palestine. Son précurseur, le Bab, fut fusillé le 9 juillet 1850 à Tabriz, en Perse, et du vivant de Baha’u’llah 20 000 Baha’is hommes, femmes et enfants ont subi le martyr pour avoir refusé de renié leur foi qui enseigne l’unité de l’humanité. Nous mentionnons ces points en espérant que ce message sera pris au sérieux et en considération et que ceux qui liront ceci feront leur recherche indépendante de la vérité sur ce sujet vu que 20 000 personnes n’ont pas hésité à donner leur vie pour nous, pour notre unité.

Tout cela n’est pas une utopie, c’est une nécessité absolue.

Nous demandons à tous ceux qui recevrons cette épître, leaders politiques ou religieux ou citoyens du monde, de faire de leur nécessaire pour que les principes Baha’is pour l’unité, la paix et la justice mondiale soient enseignés et surtout appliqués dans le monde entier. Chacun, à son niveau, peut travailler dans ce sens.

« Bientôt le présent ordre de choses sera révolu et un nouveau le remplacera. Ainsi la vérité parle par la bouche de ton Seigneur, l'Omniscient. »

(BAHA’U’LLAH)

LA GUERRE EN IRAK, OPINION BAHA'IE

ALTERNATIVES A LA GUERRE

Introduction | Contact | © Les Baha’is Sous les Provisions de l’Alliance de France
UNITE DANS LA DIVERSITE